Obtenez votre statut d’étudiant indépendant online

Devenez votre propre patron

Prestez des services pour des entreprises clientes

Facturez vos clients comme un indépendant

Powered by

Comprendre le statut d'étudiant-indépendant en 3 minutes chrono

Depuis le 1ier janvier 2017, tu as, en tant qu’étudiant, la possibilité de t’enregistrer en tant qu’étudiant-indépendant (parfois appelé « étudiant-entrepreneur »). Ce nouveau statut te permet de gagner de l’argent en exerçant une activité indépendante limitée pendant tes études. Ce statut présente de nombreux avantages réservés aux étudiants, notamment des cotisations sociales beaucoup plus avantageuses. Intéressé(e), prends le temps de parcourir les 6 questions suivantes.

Questions fréquemment posées :

  1. D’où vient ce statut ?

  2. En quoi est-il avantageux ?

  3. Quelles conditions ?

  4. Comment l’obtenir ?

  5. Quelles cotisations sociales dois-je payer ?

  6. Et les impôts ?

  7. Et les allocations familiales dans tout ça?

D’où vient ce statut ?

Ce statut est né du constat que l’esprit d’entreprendre est beaucoup trop faible en Belgique et en particulier chez les jeunes.
En effet, le taux d'indépendants chez les jeunes (moins de 25 ans) est beaucoup plus bas en Belgique comparé à la moyenne européenne. Willy Borsus (MR) alors Ministre des Indépendants et des PME a créé ce statut pour les étudiants de moins de 25 ans. Plus d’info ici

En résumé, il présente deux très gros avantages :
 

  • Il te permet d’offrir tes services à des entreprises et de facturer tes prestations, en tant que freelance. Tu as un don pour vendre ? Tu connais bien les réseaux sociaux ? Tu sais coder ? Tu réalises parfois des vidéos ? La liste serait très longue mais sache que tes services ont de la valeur pour certaines entreprises.
     

  • L’état te fait un très généreux cadeau fiscal : tant que tu ne dépasses pas 6.648€ de revenu par an, tu ne seras redevable d’aucun impôt et d’aucune cotisation sociale (définitive). En somme, l’argent que tu factures vient directement dans ta poche. Crois-nous, c’est loin d’être le cas pour les autres indépendants.

Pour plus d’info ci-dessous sur les impôts et les cotisations provisoires

En quoi est-il avantageux ?

  • Avoir entre 18 et 25 ans ;
     

  • Être inscrits à des cours dans une école supérieure et d’université reconnue pour minimum 27 crédits ECTS par an ou 17h de cours par semaine ;
     

  • Démontrer ta participation aux examens (tu ne dois pas nécessairement les avoir réussis)
     

  • Exercer une activité en toute indépendance c’est-à-dire être ton propre patron
     

  • Avoir terminé votre bachelier ou avoir obtenu un diplôme de gestion de base

Quelles conditions ?

Les démarches peuvent être laborieuses et elles ont un coût administratif car, comme tout indépendant, tu dois t’enregistrer à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE) et à la TVA.

Il y a deux manières d’obtenir ce statut : via un guichet d’entreprises ou online via Jobiz. Dans les deux cas, tu recevras une série de documents à remplir et signer par toi et par ton école/faculté.

  • Si tu choisis de t’adresser à un guichet d’entreprises agréé (il en existe 9 en Belgique), tu devras payer 85,50€ d’enregistrement à la BCE et 72,60€ d’enregistrement à la TVA, soit au total 158,10€.
     

  • Si tu choisis de t’adresser à Jobiz, nous effectuerons toutes les démarches pour toi online et nous t’offrons les frais d’enregistrement à la TVA de 72,60€ (grâce à notre partenariat avec Securex). Le prix pour ce service est de 30,25€ TVAC soit au total 115,75€. Tu es intéressé(e), prends contact avec nous en cliquant sur le bouton en bas.

Comment l’obtenir ?

Attention il y a une distinction importante à comprendre entre cotisations sociales provisoires et définitives.

En deçà de 6.648 euros de revenu par an, tu ne paies aucune cotisation sociale définitive. Cependant, tu devras payer des cotisations sociales provisoires trimestrielles. Si tu es certain(e) que tu ne dépasseras pas le seuil de 6.648 euros et que tu nous confies l’obtention de ton statut, nous t’aiderons à être dispensé(e) de payer des cotisations sociales provisoires. De cette manière, tu n’auras aucune cotisation à payer (ni définitive, ni provisoire).

Quelles cotisations sociales dois-je payer ?

Et les impôts ?
Et les allocations familiales dans tout ça?

Si tes revenus sont inférieurs à 7.570€ par an, tu ne paieras pas d’impôt.

L’imposition fonctionne de sorte que ceux qui gagnent peu paient peu d’impôts voire aucun impôt s’ils gagnent très peu. On appelle cela la quotité exempt d’impôt. En 2017, le montant de cette quotité s’élève à 7.570€. Si tu ne veux pas payer d’impôt, reste en deçà de ce montant de revenu.

Comme pour un job étudiant, tu devras remplir une déclaration d’impôt l’année suivante. Dans ton cas, ce sera extrêmement simple : tu indiqueras (si ce n’est pas déjà pré-rempli) le total de tes revenus dans la catégorie « revenus professionnels », c’est tout. Plus d’info ici

Tes parents touchent des allocations familiales si tu es légalement à leur charge. Si tes parents s’inquiètent de les perdre à cause de ton statut d’étudiant-indépendant, tu peux les rassurer : tant que tu ne perçois pas un revenu supérieur à 13.296€ par an, ils garderont leurs allocations familiales.